Nos choix de Production

Des Arbres qui ont du Sens !

Permettre à chacun de croquer dans un fruit issu de son jardin.

Qui n’a pas rêvé de déambuler dans son jardin en tendant la main pour attraper les fruits mûrs qui s’y présentent ?

Et si la liberté c’était d’être plus autonome, de se ressaisir de notre alimentation, de s’intéresser aux filières de production, de faire toujours plus par soi même, en cultivant sa curiosité ?

Une agriculture qui préserve les sols, l’eau, l’air et les gens qui la côtoient.

C’est dans ce contexte que La pépinière d’envies est évidemment certifiée par le label AB, agriculture biologique.

Une évidence qui ne nous empêche pas d’aller encore plus loin que la charte AB en implantant de nombreuses haies sur la ferme, en s’impliquant dans la protection des pollinisateurs et oiseaux, en ayant une attention particulière à la préservation et la régénération des sols vivants…

 

C’est aussi redynamiser les campagnes en cultivant les liens qui unissent les différents acteurs du monde rural.

 
 

Conservation d’un patrimoine variétal diversifié et adapté au climat local.

La pépinière d’envies choisit de vous proposer uniquement des variétés non brevetées, libres de reproduction, issues des longues et riches sélections du terroir local.

Ici, pas de quête pour l’arbre qui produira le plus de fruits mais bien la recherche d’un arbre adapté aux conditions climatiques locales, qui donnera des fruits goûteux et résistants aux maladies, sans avoir à lui mettre une perfusion d’eau et d’engrais au pied !

C’est ainsi un moyen de lutter contre l’uniformisation du vivant et une solution pour préserver les patrimoines génétiques.

Des arbres libres qui grandissent les pieds bien ancrés dans la terre, et pas en hors sol dans des pots en plastique !

Nos plants sont cultivés en pleine terre, loin des godets ou pots en plastique qui induisent une culture hors sol avec beaucoup d’intrants et des méthodes de cultures artificielles.

La pépinière d’envies fait le choix de vous fournir des plants en « racines nues ».

Cela veut dire, que les jeunes arbres sont sortis de terre en période de repos végétatif pour ne pas les impacter, soit en Novembre.

Ils sont ensuite mis en jauge en attendant d’être vendus dans les 3 mois qui suivent et plantés dans la foulée dans vos jardins.

Cela tombe bien ! …

Cette période correspond exactement au créneau de plantation pour les arbres !

Une méthode de production et donc de commercialisation, qui nous permet d’éviter d’utiliser tout un panel de plastiques jetables et autres substrats permettant la culture hors sol.

Ainsi, les arbres développent un système racinaire de qualité pour aller puiser par eux même les nutriments et l’eau qui leurs sont nécessaires, et ça, ce n’est pas rien !

Préserver la place des chevaux dans la vie de la ferme et les travaux du sol.

La traction animale, elle aussi, tombe sous le sens. Les chevaux complices faisant déjà partie de la vie de la ferme, rien de plus évident que de solliciter leur aide pour travailler en douceur le sol de la pépinière.

En effet, leur sabots tassent beaucoup moins le sol que le tracteur très lourd, ils se faufilent entre les lignes, là où les engins ne vont pas et en bonus, nous offre le meilleur engrais naturel : le fumier, qui viendra amender le sol pour nourrir les arbres l’année suivante !

Il s’agit là d’une réelle complémentarité dans les productions qui par dessus tout, nous offrent le bonheur de passer du temps avec eux et de travailler ensemble à l’année.

Conseils d’achat et d’implantation des arbres

Choix variétal et adaptation des recommandations de mise en place en fonction du contexte de plantation.